Les différents "psy"

À quoi correspondent tout ces métiers ?

Psychologue, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste... Psyquoi ? Il est difficile de s'y retrouver parmi tout ces "psy", ces psychistes, professionnels de la santé mental. Voici un inventaire pour y voir plus clair

  • Le psychiatre : est avant tout un médecin, qui a effectué une spécialisation en psychiatrie à la fin de ses études. À l'inverse des autres professions citées ci-dessous, c'est le seul qui a la possibilité de prescrire des médicaments. Il a également la possibilité d'intervenir légalement pour faire hospitaliser quelqu'un lorsque la personne souffre trop, ou qu'elle présente un danger pour elle même ou pour autrui. Le médecin psychiatre peut éventuellement être également psychothérapeute et/ou psychanalyste s'il remplit les conditions nécessaires (voir ci-dessous) mais cela est de plus en plus rare.

 

  • Le psychologue : il est détenteur d'un Bac+5 délivré par une Université. C'est donc un titre protégé légalement, et ce depuis 1985 en France. Le psychologue est libre de choisir ses méthodes de travail ainsi que son référentiel théorique. Parmi eux, il y a la psychanalyse, les techniques cognitivo-comportementalisme, l'approche systémique...et bien d'autres encore. Les champs d'exercice de la psychologie sont très larges : milieu hospitalier, de l'entreprise, scolaire, carcéral, activité libérale...

 

  • Le psychothérapeute : le titre est réglementé depuis une dizaine d'années environ. Auparavant, tout le monde pouvait se revendiquer psychothérapeute. Pour accéder à ce titre, il faut avoir suivi une formation en psychopathologie clinique, avoir effectué un stage d'une durée de cinq mois. Les médecins et les psychologues peuvent toutefois être inscrits au registre des psychothérapeutes dès lors qu'ils sont diplômés. Tout comme le psychologue, le psychothérapeute est libre de choisir son orientation théorique ainsi que sa méthode de travail. Ce titre vient certifier que le professionnel est habilité à conduire des thérapies, ce qui n'est pas le cas de tout les psychologues.

 

  • Le psychanalyste : c'est le seul titre parmi les quatre présentés ici qui n'est pas réglementé au niveau législatif. Le psychanalyste se forme dans une école ou une association (comme la SPP, l'ECF, le RPH) et devient psychanalyste lorsqu'il est reconnu comme tel par ses pairs. Ainsi, si vous désirez rencontrer un psychanalyste, mieux vaut le rechercher dans les annuaires et sites proposés par les écoles qui ont pignon sur rue, afin d'éviter les charlatans. Puisque le titre n'est pas réglementé, tout le monde pourrait se prétendre psychanalyste sans encourir de risques légaux !
    Le psychanalyste travaille avant tout avec l'inconscient et ses expressions déguisées qui peuvent surgir : rêves, actes manqués, lapsus...

 

En ce qui me concerne je suis diplômé de psychologie, je suis également psychothérapeute, psychanalyste en formation. J'exerce à Evry-Courcouronnes en libéral, et anciennement à l'hôpital de Corbeil-Essonne dans le service de psychiatrie adulte.

 

À lire également :

- La psychanalyse                  

 - Pourquoi un psychologue ?